{slide page content}
  • Blog
  • Entrevue avec une pansexuelle activiste : Beaucoup de gens doivent fuir leur famille pour être ce qu'ils sont

Entrevue avec une pansexuelle activiste : Beaucoup de gens doivent fuir leur famille pour être ce qu'ils sont

941
1
17 mai 2019
Entrevue avec une pansexuelle activiste : Beaucoup de gens doivent fuir leur famille pour être ce qu'ils sont
Laura définit sa sexualité comme pansexuelle, un mot qui, pour beaucoup de gens, reste mystérieux. Notre vocation est donc de faire connaître et d’expliquer ce qu’est la pansexualité. Or n’y a-t-il pas meilleur moyen de faire savoir ce qu'est la pansexualité que de laisser une pansexuelle en parler ?
 

Comment avez-vous compris pour la première fois que vous étiez pansexuelle ?

J'ai toujours pensé que j'étais hétéro, jusqu'à 21 ans, l'âge auquel j'ai commencé à considérer mon corps et celui des femmes différemment. Je pensais qu'il devait y avoir quelque chose d'étrange avec moi. J'ai pensé que j'aimais juste les filles, mais j'étais aussi attirée par les hommes. Je me suis donc rendu compte que j’aimais les deux. Je pensais que si je devais porter un label, ce serait celui de la bisexuelle. Mais ensuite, je suis tombée amoureuse d'une fille transgenre et de toutes sortes de gens. Petit à petit j’ai compris que je n’étais pas attirée par une catégorie de personnes en particulier. Alors je me suis dit d'accord, je suppose que je me sens juste attirée par les gens en général. Que ce soit un noir, une blanche, un homme, une femme, ceci ou cela. Ce qui m’intéresse dans une personne, c’est son essence, sa façon d’être.
 

Pouvez-vous nous expliquer ce que signifie la pansexualité ?

Être pansexuelle, c'est tomber amoureux de la personne qui se tient devant vous sans tenir compte de son sexe ni de son genre. Il n’y a pas de couleur, pas de sexe, pas de religion qui compte - c’est juste cette personne et toutes les choses que vous découvrez de celle-ci qui entrent en ligne de compte.
J'accepte les êtres humains tels qu'ils sont. Lorsque vous êtes pansexuelle, vous aimez la personne dans son ensemble, quel que soit son sexe, ou son identité de genre.

Pansexualité : « Des familles avec des problèmes bien pires que les miens »
En as-tu parlé à ta famille ?

Pas tout de suite. La situation était très compliquée. J'étais sur le point de me marier avec un homme que mes parents adoraient quand j'ai commencé à éprouver des sentiments pour une femme. J’ai quitté mon fiancé pour commencer une relation avec elle. Au début, je n’ai pas expliqué à ma famille les raisons de cette marche arrière. Ma nouvelle amie et moi étions constamment ensemble et je l’ai amenée à de nombreux événements familiaux sans jamais mentionner que nous étions en couple. Mes parents n’ont rien remarqué au début mais à force de nous voir ensemble, ils ont fini par poser la question. C’est là que je leur ai dit.

Mon père et ma mère ont eu plus de difficulté à l'accepter, mais avec le temps, ils ont connu ma copine et l'ont vraiment appréciée, ce qui a aidé. Ma sœur n'a eu aucun problème avec cela. Quant aux autres membres de ma famille, ils ont peut-être trouvé cela un peu étrange mais ils n’ont rien dit ni fait de méchant. Je sais qu'il y a des familles avec des problèmes bien pires que les miens. Parfois ma grand-mère se moque de moi en me demandant si cette fois-ci je vais tomber amoureuse d’un garçon ou d’une fille. Je lui dis que j’aime tout simplement les gens et cela fait sourire car elle ne comprend pas.

Ma famille veut juste me voir heureuse. Pour moi, il est important que quiconque fait partie de ma vie soit aussi dans la leur. Je me sens très privilégiée parce que je sais que beaucoup de gens doivent fuir leur famille pour être ce qu'ils sont. Il a fallu de nombreuses années à ma grand-mère pour comprendre. Elle ne comprenait pas les mots « bi », « homo » ou « pansexuel ». En fin de compte, cela ne l’intéresse plus de savoir si je suis « ceci ou cela ». Elle a 91 ans, tout ce qu’elle veut, c’est me voir heureuse.

La cause pansexuelle : « Plusieurs projets de sensibilisation aux causes des minorités sexuelles »

L’un de tes passe-temps et passions est le théâtre forum, c’est quoi et quel en est son but ?

Etant active à l’ILGA (International Lesbian and Gay Association) je participe à plusieurs projets de sensibilisation aux causes des minorités sexuelles. Avec d’autres nous avons décidé d’aborder le thème de la pansexualité, et plus largement de la sexualité, au travers de l’art et notamment du théâtre forum, qu’on appelle aussi théâtre de l’opprimé parce qu’il défend les causes des opprimés. A l’origine, c’est un concept, une technique de théâtre qui vient du Brésil et où vous explorez, au travers de situations d’oppression, les tenants et les aboutissants de l’oppression sur un groupe spécifique de personnes. On écrit et joue des petites pièces de théâtre qui racontent une histoire qui met en scène cette oppression. Le plus souvent l’histoire se termine tragiquement pour produire un sentiment d’injustice chez les spectateurs qui les fasse réfléchir sur la condition des pansexuels. Nous explorons aussi des histoires sur les personnes LGBT+. Les sujets abordés incluent aussi bien le coming out, l’intimidation, la violence, les discriminations, la procréation, l’adoption, la transition lorsque vous êtes transgenre, etc. Le théâtre forme est une forme d’activisme et aide le public à se sentir autonome.
 

Que peux-tu nous dire sur la pansexualité en France ?

En France, comme dans la plupart des pays du monde, vous êtes éduqué pour aimer les filles ou les garçons. Il règne un système binaire dans lequel vous devez toujours cocher une case ou une autre pour ne pas être considéré comme une bête de foire, un fou, un pervers ou un dégénéré. Vous ne pouvez pas être un mystère, quelque chose entre les deux. Les gens, pas tous, naturellement, ne comprennent pas vraiment ce que c’est qu’aimer une personne, car ils sont éduqués pour aimer un genre. Certaines personnes plaisantent par ignorance et disent que si les pansexuels peuvent tomber amoureux de n'importe qui, ils peuvent probablement tomber amoureux de n'importe quoi aussi, comme des animaux par exemple. J'ai tendance à être quelqu'un de très direct, je n'ai pas peur de parler, de me défendre et de défendre les autres, ce qui fait que je peux avoir des réactions très vives parfois. Je pense que la transparence est la première étape pour changer la société.
 
 

Les + populaires

Histoire coquine : Je fixai le gode ceinture à ma taille19 avril 201812L’histoire coquine d’une femme qui raconte comment elle a pénétré son homme avec un gode ceinture pour la première fois, qui plus est en présence d’un autre homme. ...lire la suiteHistoire de cul : J’avais un mec devant moi et un mec derrière26 juillet 20186Un plan cul bestial super hot qui a commencé dans une boîte de nuit gay et qui a fini sur un canapé. ...lire la suiteRécit érotique pansexualité : J’allais enfin faire l’amour à une transsexuelle09 mai 20184Un homme nous raconte sa première expérience sexuelle avec une transsexuelle. Bonne lecture à toutes et à tous ! ...lire la suiteRécit pansexualité : Il m’a dit de l’enculer29 juin 20186Quand un colocataire a le blues, il arrive parfois que les choses dérapent. Voici le récit d’un jeune homme plein de bagou qui a connu sa première relation sexuelle avec un homme. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il n’est pas avare de détails ! ...lire la suiteInterview pansexualité : Ni hétérosexuelle, ni lesbienne, ni bisexuelle30 mai 20183Mara, jeune femme pansexuelle active dans l’association Bi’Cause, nous parle de la cause pansexuelle et de son rapport à la sexualité et à sa pansexualité. ...lire la suiteLecture érotique : Son sexe dans ma chatte brûlante12 juillet 20184Sa découverte de la sexualité hétérosexuelle a été un déclic pour cette jeune femme qui se considérait comme lesbienne et qui avait un vrai ressentiment envers les hommes avant cette aventure… Bonne lecture érotique. ...lire la suiteHistoire érotique lesbienne : Je n’ai pas réfléchi et j’ai embrassé sa vulve31 août 20181Alexia nous raconte sa toute première expérience avec une femme. Une histoire érotique lesbienne qui nous transporte dans cette chambre étudiante où Alexia a découvert la sexualité lesbienne… ...lire la suiteRécit pansexuelle Exhib : Besoin de sentir le regard des hommes se poser sur moi06 juillet 20189​Une femme se définissant elle-même comme une « bonne salope » nous partage le récit d’une aventure d’exhib dans un parc où elle a baisé avec un joggeur. Une histoire d’exhibition bien coquine comme il faut. ...lire la suitePartie de sexe à trois (part.1) : Le mec s’est mis à côté de moi16 août 20187Voici le récit d’une partie de sexe à trois qui a permis à l’auteur de découvrir son penchant pour les pratiques homosexuelles. Une histoire en deux parties à savourer sur notre blog pansexuel. ...lire la suiteRencontre avec un pansexuel : J’ai longtemps cru à mon homosexualité11 avril 20184Voici notre toute première interview sur la question de la pansexualité ! Nous avons rencontré Etienne, jeune homme de 23 ans, qui a accepté de nous présenter sa vision de la pansexualité. Un grand merci à lui ! ...lire la suite

Les + commentés

Histoire coquine : Je fixai le gode ceinture à ma taille19 avril 201812L’histoire coquine d’une femme qui raconte comment elle a pénétré son homme avec un gode ceinture pour la première fois, qui plus est en présence d’un autre homme. ...lire la suiteRécit pansexuelle Exhib : Besoin de sentir le regard des hommes se poser sur moi06 juillet 20189​Une femme se définissant elle-même comme une « bonne salope » nous partage le récit d’une aventure d’exhib dans un parc où elle a baisé avec un joggeur. Une histoire d’exhibition bien coquine comme il faut. ...lire la suitePremier trio : Le tour des forums et sites de rencontre19 septembre 20188Un homme raconte son premier trio avec sa femme. De la décision au passage à l’acte, il dévoile comment s’est déroulée cette expérience qui ne semble pas être la dernière… ...lire la suiteHistoire de cul avec deux transsexuelles : Etre choyé par deux trans bien foutues09 octobre 20187En exclusivité sur le blog pansexuel de votre site de rencontre, une histoire de cul avec deux transsexuelles. Un récit érotique à déguster sans modération. ...lire la suitePartie de sexe à trois (part.1) : Le mec s’est mis à côté de moi16 août 20187Voici le récit d’une partie de sexe à trois qui a permis à l’auteur de découvrir son penchant pour les pratiques homosexuelles. Une histoire en deux parties à savourer sur notre blog pansexuel. ...lire la suitePremière expérience de sexe anal gay : L'huile chaude dans la fente de mes fesses04 octobre 20186Un jeune homme raconte comment il a perdu sa virginité anale, lui qui refusait toujours de franchir le cap. D’actif à passif, il semble avoir pleinement découvert les plaisirs de la sodomie. ...lire la suiteMa première fois avec un homme : Que je brise le tabou14 septembre 20186Un sénior marié raconte comment il a couché pour la première fois avec un homme à l’âge de 59 ans. Une expérience de vie qu’il n’est pas courant de rencontrer à tous les coins de rues. ...lire la suiteMa première fois avec un transgenre : La finesse de la femme et la puissance de l’homme 10 août 20186Le récit d’un homme qui a eu pour la première fois de sa vie une relation avec un transgenre. Une belle histoire pansexuelle, chaude et palpitante comme il faut. ...lire la suiteHistoire de cul : J’avais un mec devant moi et un mec derrière26 juillet 20186Un plan cul bestial super hot qui a commencé dans une boîte de nuit gay et qui a fini sur un canapé. ...lire la suiteMon histoire avec la pansexualité : Mes désirs complexes et troubles15 novembre 20186Nouvelle lectrice de notre blog, elle raconte son histoire avec la pansexualité. Une histoire tumultueuse et triste par moments. Entre rejet, amours, séparations, retrouvailles, voici un morceau de vie émouvant. ...lire la suite
Utilisation des cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.